Skip to content

L’entreprise MPF a rejoint le groupe LEPAGE qui poursuit sa stratégie de diversification et sa transformation digitale.

27.10.2020

L’intégration de l’entreprise MPF – située à Harchies entre Mons, Tournai et la frontière française – au sein du groupe LEPAGE entre aujourd’hui dans sa phase concrète. Les points forts de nos entreprises et leurs complémentarités se confirment au quotidien, malgré les difficultés que la crise sanitaire actuelle provoque sur le terrain comme dans nos bureaux. Avec la désignation de Pierre Limbort au poste de Deputy CEO, en charge notamment de la supervision financière de MPF et de la transformation digitale de l’ensemble du groupe, les synergies entre MPF et le groupe LEPAGE dans son ensemble vont être renforcées.

Logo-MPF-Europe


Daniel Deneyer pointe les atouts de MPF qui ont guidé son acquisition par LEPAGE : « MPF est une PME familiale active depuis 20 ans dans le secteur de la construction et de la maintenance industrielle et qui présente bon nombre de complémentarités avec notre groupe. Elle a développé une réelle compétence en matière de conception et de production de pièces de chaudronnerie de grande dimension (réservoirs et trémies par exemple).

L’entreprise est active dans les secteurs du verre, du ciment, du béton et de l’exploitation des carrières entre autres. Tous ces éléments cadrent parfaitement avec notre stratégie de diversification. Enfin, son implantation nous permet d’assurer une présence de proximité en Hainaut Occidental et de nous orienter directement vers la Flandre et le Nord de la France. Bref, les atouts de cette intégration sont nombreux et évidents. »

Avec une équipe de plus de 40 collaborateurs dont un bon nombre de travailleurs transfrontaliers, MPF permet en effet au Groupe LEPAGE de se tourner vers le marché français en proposant des solutions multi-techniques.

Ghislain Meurice, en tant qu’administrateur-délégué de MPF Europe identifie rapidement les synergies existantes entre les différentes entités ainsi réunies : « MPF a pu bénéficier de compétences en matière de prévention, d’ingénierie et de gestion financière grâce à ce rapprochement. L’objectif a toujours été d’importer les bonnes pratiques du Groupe LEPAGE et de les mettre en œuvre chez MPF. A l’avenir, nous voyons encore de nombreuses possibilités de développement en matière de logistique, de qualité et de RH. Enfin, MPF aime agir en tant que ‘laboratoire’ du groupe, notamment en ce qui concerne l’utilisation de nouveaux outils digitaux pour la planification, le pointage et même les suivis Sécurité et Qualité. Nous allons clairement encore progresser dans tous ces domaines. »

Daniel Deneyer poursuit : « Les économies d’échelle entre nos entités vont apparaître rapidement. Elles seront pilotées par Ghislain Meurice (CEO de MPF) et par Pierre Limbort qui est arrivé dans le Groupe LEPAGE voici 3 ans en tant que CFO. Ce dernier intègre aujourd’hui la Direction Générale du Groupe en tant que Deputy CEO. Le challenge qui lui est proposé s’inscrit naturellement dans la poursuite de son investissement personnel et de sa contribution concrète au développement du Groupe LEPAGE. »

« La transformation digitale que le Groupe a entamée va participer, elle aussi, à la réalisation des synergies entre nos deux entreprises », comme le souligne Etienne Capron (CEO du Groupe LEPAGE). « Priorité essentielle: l’implémentation d’un nouvel ERP (logiciel de gestion intégrée). Viendront ensuite d’autres applications qui devraient aider nos équipes à gagner en efficacité puisque la planification des chantiers et le pointage automatique sur sites seront notamment à l’ordre du jour. »

C’est Pierre Limbort ici également qui a été désigné en vue de piloter la transformation digitale à l’échelle de l’ensemble du groupe LEPAGE: « La digitalisation est l’un de nos axes stratégiques pour les 3 prochaines années. Elle va nous permettre de gagner en agilité et efficience dans nos process. A terme, elle devrait même nous permettre de réaliser quelques économies. Mais le retour sur investissement ne sera pas uniquement économique… Nous projetons également de réduire notre impact sur l’environnement. Et dans une période où la responsabilité sociétale d’une entreprise devient aussi importante que la sécurité et la qualité de ses services, cela sera certainement un pilier de notre développement futur. »

En effet, l’environnement occupe une place de plus en plus significative dans la stratégie du Groupe LEPAGE. Etienne Capron reprend: « Nous nous sommes d’ailleurs impliqués dans deux projets majeurs portés chacun par un consortium soutenu par la Région Wallonne. Ces projets concernent directement la dimension environnementale qui nous intéresse depuis longtemps. » Et Daniel Deneyer de poursuivre : « Dans les semaines qui viennent, nous pourrons partager avec tous nos collaborateurs et nos partenaires la confirmation de ces nouveaux projets dans les secteurs des énergies renouvelables et du recyclage des plastiques… Le Groupe LEPAGE veut prendre sa part dans ces nouvelles industries qui allient la gestion responsable de nos ressources et la performance économique durable. »

Lien vers le site de MPF : https://mpfeurope.com/

Projet Peps

PEPS – Une alternative durable au stockage d’énergie par batterie

Lire l'article précédent